Mon voyage

Pourquoi aider les enfants ?

Le voyage solidaire peut se traduire de différentes manières mais j’ai choisi d’apporter mon aide aux êtres les plus purs de la planète : les enfants.

Les enfants sont les premiers touchés dans les pays pauvres mais ce sont aussi l’avenir de la communauté : leur épanouissement personnel sera favorable à l’ensemble du pays. Malheureusement le nombre d’enfants orphelins ou abandonnés n’est jamais en diminution au Pérou et en Bolivie. Les régions excentrées par rapport aux grandes villes subissent encore plus la pauvreté, l’espérance de vie y est plus faible et les centres d’accueil pour enfants sont plus rares. Tout cela accentue le nombre de ces enfants délaissés de la société.13858-14369.main

Les enfants recueillis dans ces centres sont souvent orphelins, abandonnés par leurs parents par manque d’argent ou après le décès de l’un des d’eux, vivant dans des familles pauvres ou ayant subi des violences. Ils sont parfois déposés devant la porte comme un simple colis ou laissés dans la rue. Au sein des orphelinats, ils trouvent un lieu dédié à leur bien être et à leur éducation.

Cependant ces structures, plus rares en milieu rural qu’en ville, ont peu de ressources et fonctionnent bien souvent avec des dons privés ou d’ONG. Ils comptent alors très fortement sur la générosité des bénévoles, venant pour la plupart d’Europe, des États Unis ou d’Australie mais ne restant que quelques jours ou quelques semaines. Ils aident au bon fonctionnement de ces structures mais aussi à l’ouverture d’esprit des enfants et à leur épanouissement personnel. En échange ils reçoivent une leçon de vie et une maturité qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs. Les bénévoles aident aussi toute une communauté en venant dans ces centres et génèrent un échange culture très riche.

C’est pour tout cela que j’ai choisi d’apporter mon aide à deux associations dédiées au bien être des enfants durant ces deux mois.

Choix des orphelinats

1ère étape : Orphelinat en Bolivie

Diapositiva2Je commencerai par le centre pour enfants  » Hogar Tata Juan de Dios » à Sucre en Bolivie dirigé par sœur Clémentine. Ce centre accueille des enfants âgés de 0 à 5 ans qui trouvent ici, un foyer chaleureux, propre et rempli d’amour qui leur permet de s’épanouir. Sœur clémentine travaille très souvent avec des bénévoles étrangers ce qui lui permet de gérer le centre de manière continue et régulière. J’y passerai 4 semaines durant lesquelles je tenterai d’apaiser un peu le cœur des enfants et de les ouvrir au monde.SONY DSC

2ème ETAPE : Orphelinat au Pérou

Ensuite je partirai au Pérou dans un orphelinat à Huarochirí près de Lima en partenariat avec l’association française « Femmes en mission humanitaire ». Le centre n’accueille que quelques enfants (une dizaine) de moins de 10 ans et tente de leur donner un cadre de vie sain et une bonne éducation. Seules deux personnes travaillent en permanence à l’orphelinat et l’association française leur permet d’ouvrir leurs portes à deux femmes volontaires supplémentaires par mois. Elles y vivent en permanence et peuvent ainsi gérer en permanence le bon fonctionnement de la structure. Je resterai 5 semaines au sein de cet orphelinat et tenterai d’apporter un peu de soleil dans le cœur de ces enfants.ATPERMCordillereBlanche6

Ce projet va me permettre de croiser des destins et des cultures d’horizons différents qui changeront très certainement ma vision du monde à jamais.

Mon parcours durant ces deux mois

Mon projet va se dérouler à peu près suivant ce programme :

  • 1er jour (30 oct) : départ de Paris (France) à 22h15 direction Lima (Pérou) via Madrid (Espagne) en avion
  • 2ème jour (31 oct) : arrivée à Lima (Pérou) à 6h10 + départ pour Sucre (Bolivie) via La Paz (Bolivie) à 10h15 en avion + arrivée à Sucre à 16h10 + rejoindre l’orphelinat en fin d’après midi
  • du 3ème jour (1er nov) au 28ème jour (26 nov) : vie quotidienne dans l’orphelinat « Hogar Tata Juan de Dios »
  • 29ème jour (27 nov) : départ pour La Paz (Bolivie) en autocar
  • 30ème jour (28 nov) : rencontre avec Rossy par l’intermédiaire de l’association PLAN dans son propre village
  • 31ème jour (29 nov) : visite du Lac Titicaca
  • 32ème jour (30 nov) : départ pour Lima (Pérou) à 10h25 en avion + arrivée à Lima à 12h50 + départ pour Huarochirí (Pérou) en voiture avec un accompagnateur de l’association + arrivée à l’orphelinat en fin de journée
  • du 33ème jour (1er déc) au 64ème jour (1er janv) : vie quotidienne dans l’orphelinat d’Huarochirí
  • 64ème jour (1er janv) : retour à Lima (Pérou) en voiture + départ de Lima (Pérou) à 11h15 direction Paris (France) via Madrid (Espagne) en avion
  • 65ème jour (2 janv) : arrivée à Paris (France) à 9h15 et retour à la maison chargée de souvenirs …

carte-voyage

Bien que ce projet soit plutôt bien défini, il peut changer selon les rencontres ou les imprévus. Dans les orphelinats, je ne travaillerai bien souvent que la semaine voire parfois que quelques heures dans la journée. Je profiterai donc de mon temps libre pour visiter la Bolivie et le Pérou et vous ramener au passage de magnifiques photos !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s