Le partage ! (1/2)

Bonjour à tous,

   Vous connaissez un peu mieux les journées au sein de l’orphelinat « Tata Juan de Dios » à Sucre en Bolivie. Il est temps pour moi désormais de vous montrer ce qui est l’essence même du bénévole : le partage.

Mes actions au sein de l’orphelinat :

   La première chose que j’ai partagé avec ces enfants c’est leur quotidien. Leur donner à manger, les aider à aller aux toilettes, jouer avec eux, parler ou simplement être à leur coté et leur faire des bisous ont été ma vie durant ce mois passé avec eux. J’ai essayé au maximum d’être présente à l’orphelinat, de leur montrer que j’étais là-bas avant tout pour eux et que leur petite bouille était plus importante pour moi que de visiter la Bolivie.

  Cependant, leur quotidien est parfois un peu monotone et grâce à l’argent des donateurs, j’ai tenté de leur montrer de nouvelles choses.

IMG_3428

   Pour commencer, j’ai apporté au sein de l’orphelinat quelques petits jouets : des cordes à sauter, des poupées et des ballons. La majore partie des jeux des enfants sont stockés dans une pièce fermée à clef et ne sont sortis que sous la surveillance d’adultes lorsque les après-midis sont pluvieuses ou sans autre activité. Evidemment, de nouveaux jouets c’est excitant pour tous les enfants du monde et ils ont donc été accueillis avec enthousiasme ! Les enfants se sont forcément un peu chamaillés pour pouvoir les utiliser mais ils ont vite trouver un moyen de jouer tous ensemble. Puis je leur ai fait découvrir le jeu de la marelle ! Quelle partie de rire ! Ils sont trop petits pour ce jeu et ne cherchait qu’à attraper la pierre et à marcher dans toutes les cases !

   Ensuite, après discussion avec la responsable des ateliers du matin, j’ai acheté des ciseaux et des dizaines de plaques de papiers mousses colorés. Avec cela, nous avons créé des boites ou des petits bonshommes tous colorés. L’encadrante était vraiment une experte dans ce domaine et les enfants tentaient de faire de leur mieux pour créer des formes ressemblantes à celle de la « maîtresse ».

IMG_3918

  J’ai aussi acheté des crayons de couleur, des livres de coloriages et des centaines de feuilles blanches. Le matin où je suis arrivée les bras chargés de tout cela, les enfants étaient aux anges. J’ai alors pris un petit groupe de 5 enfants pour aller colorier les livres de coloriage tout d’abord, puis créer de magnifiques oeuvres d’art sur les feuilles. Mon rôle a été de choisir les bonnes couleurs avec eux, de leur apprendre le nom des couleurs mais aussi de les aider à dessiner des bonshommes, des coeurs voire même des chats. Voyez plutôt par vous même le résultat :

IMG_3643

   Ces crayons de couleur nous ont aussi servi un autre jour à mettre en place l’atelier « cartes postales ». En effet, une des contreparties du projet de financement était l’envoi de cartes postales dessinées par les enfants, depuis la Bolivie. J’ai donc expliqué aux enfants que j’étais venue les voir grâce à des personnes qui m’avaient aidé et pour les remercier, je voulais que l’on fasse ensemble de jolis dessins pour eux. Ils étaient vraiment ravis et ont mis tout leur coeur à ces petits chefs-d’oeuvres ! Ils choisissaient les couleurs avec attention et voulaient dessiner ce qui les représentaient le plus. Alors que les plus grands se sont lancés dans le dessin de bonshommes, les plus petits étaient dans l’art abstrait ! Certains ont voulu dessiné des coeurs, d’autres ont fait de la pluie (car il pleuvait ce jour là), d’autres encore ont recréé le drapeau de la Bolivie ou bien des maisons et des fleurs. Bref cet atelier fut un délice pour les enfants.

IMG_4022

   Un autre atelier leur a vraiment plu : la découverte du monde et de la langue française. En arrivant dans leur « salle de classe », j’ai vu très rapidement qu’il n’y avait pas de carte du monde et je trouvais ça dommage. Ces enfants passent leur temps à côtoyer des personnes venant du monde entier et ne savent même pas ce à quoi ressemble la Terre. J’ai trouvé une mapmonde que nous avons plastifiée et accrochée au mur de la classe. J’ai alors tenté de montrer aux enfants les différentes parties du monde, leur montrer où se trouvait la Bolivie ainsi que la France. Je ne pense pas qu’ils ont vraiment retenu mais cela les a beaucoup amusé.

IMG_4029

   Ensuite j’ai voulu faire une « découverte de la langue française ». Ces enfants étaient trop jeunes pour apprendre vraiment à parler français, mais j’ai essayé de leur faire découvrir au moins les sonorités françaises. J’avais  regroupé quelques enfants autour d’un petit catalogue regroupant des objets du quotidien sous forme de dessin avec leur nom en français et la traduction en espagnol en dessous. Voir les images, entendre le mot en français et le répéter après moi, c’était très stimulant pour les enfants. Ils ont adoré et moi j’avoue avoir beaucoup rit à les entendre répéter le français. A la fin, nous avons appris les chiffres en français ainsi que quelques comptines avec tous les enfants et l’encadrante. Désormais ce sont de petits trilingues pour les chiffres (espagnol, anglais et français) !

   Malheureusement je n’ai pas pu mettre en place l’atelier qui me tenait le plus à coeur : la création des muñecas. C’étaient de petits bambins et l’atelier n’était pas adapté à leur âge. Je choisissais donc de laisser cet atelier pour le prochain orphelinat au Pérou, en regardant mes petites poupées dans mon sac bien au chaud.

   L’argent des donateurs devait cependant aussi servir à l’achat de fournitures pour le bien être des enfants. J’ai donc demandé à Soeur Clémentine, la responsable de l’orphelinat, ce qu’ils avaient besoin de plus urgent pour les enfants. Elle me dit alors qu’une autre bénévole venait de fournir des paires de chaussures à tous les enfants, qu’ils avaient reçu de nouveaux vêtements d’une association mais qu’ils leur manquaient des sous-vêtements et des serviettes de toilettes. Nous sommes donc parties toutes les deux au marché et nous avons pris 30 grandes serviettes ainsi qu’une 50aine de culottes pour garçons et filles. Soeur Clémentine était à la fois ravie et émue par tout cela. Elle me demanda une chose en retour : remercier chaleureusement tous les donateurs. Ce que je fais ici !

MERCI !!!!

IMG_3632

Ma dernière action pour l’orphelinat est un peu différente des précédentes. Avant de partir j’ai proposé à Soeur Clémentine de leur créer un blog. En effet, il a été difficile pour moi de les contacte. Malgré les nombreux blogs de volontaires racontant leur histoire au sein de l’orphelinat, je n’ai trouvé nul part le moyen de les contacter. De plus, ils n’avaient aucune visibilité pour de potentielles familles voulant adopter des enfants. Je m’attelle donc désormais à la création de ce blog qui sera traduit en espagnol, anglais et français pour toucher le plus de personnes possibles. Bientôt le monde entier pourra connaître l »hogar tata Juan de Dios » !

   Ce ne sont que de petites actions mais grâce à vous, je pense avoir donné de petits moments de bonheur à ces enfants et un petit soutien à l’orphelinat.

Delphine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s