Ma rencontre avec Rossy …

  Bonjour à tous,

  Cela fait un petit moment que je n’ai pas donné de nouvelles mais les évènements se sont pas mal précipités…

  En tout cas je me dois de vous faire partager ce qui restera comme l’un des plus beaux moments de ma vie : ma rencontre avec ma petite Rossy !

  Cette rencontre s’est faite en compagnie de membres de l’association PLAN le 27 Novembre 2014. Ils sont venus me chercher à La Paz, la capitale et nous avons mis environ 2h de route et 30 minutes de piste pour atteindre la maison de la famille de Rossy.

  Ils vivent au coeur des plateaux en hauteur de La Paz où la vie est rude : le vent est glacial mais lorsqu’apparaît le soleil, il fait très vite chaud. L’eau y est rare donc la culture presque impossible. De ce fait, la famille de Rossy vit principalement de l’élevage de vaches, moutons et chevaux pour leur viande, leur lait parfois et pour la vente des animaux.

photo 3

  Ils vivent dans trois maisons dont deux (en terre) ont été construites par le papa et la dernière a été financée par l’Etat. Ils nous ont reçu de façon royale avec tout ce qu’ils possédaient. Nous avons ainsi pu partager un repas avec eux sur des bancs au milieu de la cour. La maman de Rossy avait fait tous les plats de fête juste pour moi… J’en étais extrèmement touchée mais malheureusement mon estomac lui ne l’entendait pas de cette oreille. Les saveurs sont bien différentes des nôtres et à grand regret, je n’ai pas pu finir mes plats.

  Cependant, la lumière du jour est venue de ma petite Rossy. Au début, elle est restée cachée dans la maison en ne montrant que le bout de son nez. Puis, lorsque sa maman l’a appelé, elle m’a directement couru dans les bras et ne m’a pas quittée durant toute ma visite, soit assise à côté de moi, soit debout entre mes jambes à jouer avec mes mains. J’avoue qu’au début je ne l’avais pas reconnue car je m’attendais à un bébé et c’est une vraie petite fille de 5 ans qui m’est apparue ! Elle n’est pas tellement bavarde, par timidité je pense, mais nos regards, nos gestes et nos sourires ont été suffisants pour échanger nos sentiments. Nous étions toutes les deux heureuses et émues de nous rencontrer enfin !

photo 1

  Ses yeux non pas changés et son regard me boulverse toujours autant en voyant cette photo… Bien qu’elle ne sourit pas sur la photo (ce n’est pas courant en Bolivie), je vous assure que j’ai entendu son rire à plusieurs reprises. Cette petite fille est pleine de vie et vraiment épanouie… Cela me touche au plus profond de mon coeur.

  C’est aussi toute sa famille que j’ai eu la chance de rencontrer durant cette journée. Une famille pas totalement au complet car le grand frère et la grande soeur de Rossy étaient à l’école, mais une famille au grand coeur qui m’a ouvert leur monde durant quelques heures.

photo 2

  D’abord il y avait son papa, le maître de la maison qui nous a accueillis comme il se doit et qui a vraiment été attentionné et bien veillant avec moi. Il s’est beaucoup intéressé à ma vie et à la France pour mieux comprendre d’où je venais. Cela m’a vraiment touchée mais ce fût plutôt compliqué de lui expliquer ce qu’était les villes en France et mon travail dans un laboratoire. Le décalage entre nos vies est bien trop grand … Mais c’est aussi un homme bon avec sa famille et ouvert d’esprit. Il veut absolument envoyé tous ses enfants à l’école même si cela lui coûte très cher et prend soin de ses enfants en jouant avec eux et en les aidant à manger. Il laisse même sa femme parler et nous dire bonjour. Je sais que pour nous européens, cela semble une évidence mais ici, dans ce pays plutôt machiste, cela est rare. Je suis heureuse que le papa de Rossy fasse parti de ces exceptions.

  Ensuite à ses côtés sur la photo, se trouve la maman de Rossy en blanc. Cette femme seulement âgée d’un an de plus que moi, a un énorme coeur. Elle m’a tout donné durant ces quelques heures : le bonheur de voir Rossy, tous les plats et les ingrédients les meilleurs qu’elle possède et elle m’a ouvert son coeur juste pour me murmurer à quel point elle ne m’oublierai jamais. Cette petite femme toute timide, plus habituée à regarder le sol quand elle parle, aura plus que tout, su transpercer mon coeur par sa sincérité et sa gentillesse. Rossy a donc deux parents vraiment adorables.

  Et puis enfin sur la photo, vous pouvez voir la soeur du papa de Rossy qui est aussi leur voisine et qui a aidé à la cuisine, ainsi que le petit frère de Rossy agé de 3 ans. C’est un petit garçon plein d’énergie, très glouton, qui est très proche de son papa.

  Je suis si heureuse d’avoir pu constater que malgré la pauvreté, Rossy vit dans une famille vraiment bien et aimante, et qu’elle ne manque de rien des choses essentielles pour son épanouissement.

  Avant de partir, les parents de Rossy m’ont offert le plus beau cadeau du monde : ils m’ont demandé d’être la marraine officielle de Rossy… Malheureusement j’ai du refuser car je ne pourrais pas revenir pour la cérémonie mais cette demande à transpercer mon coeur.

  C’était donc une journée incroyable et boulversante, des rencontres inimaginables et des personnes qui resteront à jamais gravées dans mon coeur. Le lien qui m’unit à Rossy est désormais bien plus fort voire indestructible. Cette petite fille et sa famille font entièrement partis de moi …

Delphine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s